Le rendez-vous incontournable des photographes de mariage et de portrait

Je vous en parlais il y a quelques temps, vivre de ma passion (la photographie de mariage) me permet de partager des aventures humaines enrichissantes et d’échanger avec des confrères du monde entier. Et ce fut justement le cas au mois de février avec le grand congrès annuel du WPPI (Wedding and Portrait International Photographer) auquel j’ai eu une nouvelle fois la chance de participer.

Pour cette année, j’ai pu partager cette expérience incroyable avec mon ami et confrère Gaëtan et lui faire découvrir cette partie des États Unis. Nous nous sommes donc envolés pour Los Angeles le 20 février, non sans avoir au préalable programmé notre périple en détail en nous octroyant au passage quelques jours de repos bien mérités après une saison de mariage intense et riche en émotions.

A bord de notre Ford Mustang GT Rouge, nous avons alors eu à cœur de partager des moments inoubliables à la découverte de ces paysages fabuleux et si emblématiques de la côte ouest américaine. Habités par la passion de la photographie et face à la beauté de ces panoramas, nous n’avons pas résisté longtemps à l’appel de Santa Monica et à l’envie d’immortaliser l’ambiance nocturne propre à cette région du globe.

jetée de Santa Monica de nuit
Coucher de soleil sur Los Angeles

Visiteurs anonymes de cette mégalopole vivante et bruyante, nous nous sommes également immergés dans sa vie urbaine et avons troqué nos costumes de photographes pour ceux de touristes durant quelques jours afin de découvrir les lieux les plus emblématiques de la cité des anges : Beverly Hills, Walk of Fame (les célèbres étoiles de stars), la colline d’Hollywood, Disneyland Californie, puis pour vivre la vie trépidante de Las Vegas.

Rien n’égale d’ailleurs la beauté de la Valley of Fire que nous avons eu ensuite la chance de découvrir. Avec ses paysages uniques à couper le souffle, cette zone désertique et rocailleuse est un véritable paradis pour les photographes. Ici, tout n’est que silence et beauté brute, et tout invite à l’art.

J’ai d’ailleurs pu profiter de ce séjour à Vegas pour réaliser un shooting mariage avec une modèle américaine et figer pour toujours ces instants exceptionnels.

Plage de Santa Monica
Disneyland California
Valley Of Fire

Après ces quelques jours de repos, nous avons enfin pu nous consacrer au WPPI et commencer par une entrée en matière très enrichissante. Nous avons en effet assisté aux délibérations du concours international organisé pour l’événement. L’occasion d’observer le travail des juges mais aussi des photographes en compétition et de mieux comprendre les points forts et les points faibles de chacun d’entre eux. Une manière constructive de commencer ce congrès et d’en tirer des enseignements sur notre propre travail.

La semaine suivante fut ensuite intense. Nous enchainons alors les conférences et avançons chacun dans notre propre cheminement personnel. Nous développons notre confiance en notre talent, apprenons à nous dépasser nous-même sans jamais chercher la comparaison avec d’autres confrères et travaillons à canaliser notre énergie à notre unique réussite. Ne pas avoir peur, agir et se dépasser, voilà le mantra avec lequel nous repartons du WPPI.

Nous profitons également de l’occasion pour participer au salon de la photo qui accompagne l’événement et pour nous intéresser aux nouveautés du monde de la photographie. Mais plus intéressant encore, nous découvrons l’ensemble des images primées au concours WPPI et le travail exceptionnel de ces photographes de talent.

Grâce à ces nombreuses rencontres, nous avons pu amasser un grand nombre de contenus et de documents enrichissants. Vous comprendrez sans doute que ces supports et le contenu des conférences resteront privés et ne seront pas partagés ici. Car vivre le WPPI représente un coût conséquent et s’inscrit dans une démarche personnelle de formation. Participer à ce congrès est un tournant, une avancée dans une carrière photographique et doit être vécu de l’intérieur.

Luc Hourriez photographe WPPI 2019

Le WPPI est une étape clé dans la vie professionnelle d’un photographe de mariage. Car plus qu’un voyage à l’autre bout de la planète, il s’agit avant tout d’une aventure humaine exceptionnelle. L’énergie transmise ici est tout simplement incroyable et booste n’importe quel projet professionnel.

De retour en France, je me sens légitime dans mes choix et mon style artistique et j’ai hâte de pouvoir concrétiser tous mes projets. Et avec les mariages, les shootings et les nombreux projets qui m’attendent pour 2019 et 2020, je vous réserve de très belles surprises et je vais pouvoir coller à mes sentiments du moment

« Pour réaliser une chose vraiment extraordinaire, commence par la rêver. Ensuite, réveille-toi, et d’un seul trait, va jusqu’au bout de ton rêve sans jamais te décourager »  Walt Disney

« Faits tes projets en silence. La réussite se chargera du bruit »